ILONE ET GEORGE KREMER, HÉRITIERS DE L’AGE D’OR HOLLANDAIS

ILONE ET GEORGE KREMER, HÉRITIERS DE L’ÂGE D’OR HOLLANDAIS

L’exposition L’Âge d’or hollandais, organisée à la Pinacothèque de Paris à l’automne 2009 autour des trésors des collections royales hollandaises, avait permis de mettre en lumière cette période unique en Europe au cours de laquelle une révolution humaine très importante avait eu lieu un siècle et demi avant celle de la France. Cette première révolution bourgeoise s’était réalisée grâce à l’avènement au pouvoir politique d’une classe de marchands, qui avait transformé le petit territoire de la République des Pro­vinces-Unies de Hollande en un pays autonome reposant sur une richesse économique fulgurante, et avait fait de ce pays unique en Europe l’un des seuls lieux où ne régnaient pas la guerre, l’inquisition et l’intolérance. Transformant la Hollande en un refuge pour les artistes, les penseurs, les écrivains et les philosophes qui ne trouvaient nulle part ailleurs le moyen de s’exprimer librement.

Ainsi naissait ce qu’on appelle couramment l’Âge d’or hollandais : pendant un court siècle, un extra­ordinaire mouvement artistique se développe sur le territoire actuel des Pays-Bas, soutenu par une nouvelle catégorie de collectionneurs : les marchands et les bourgeois. Collectionner n’est plus à cette époque en Hollande l’apanage des aristocrates, comme partout ailleurs en Europe, mais devient le sym­bole d’une classe de marchands ayant fait fortune dans le commerce international et le transport mari­time.

À ce contexte particulier, s’ajoute celui de la Contre-Réforme qui va apporter à l’art un prolongement imprévisible, mais d’une richesse sans pareil depuis les origines de l’histoire de l’art : le clair-obscur. En opposition à la Réforme de Luther, la papauté réagit en instaurant la Contre-Réforme, imposant au monde, par le biais du Concile de Trente, de nouvelles règles pour mettre la religion en adéquation avec les croyants, afin d’empêcher de nouveaux schismes idéologiques et la perte de confiance dans les valeurs de l’Église chrétienne, devenue catholique. Le Concile de Trente instaure des règles de simplicité et de proximité avec les croyants. L’art n’échappe pas à ces nouvelles réglementations. L’artiste se voit interdire de reproduire des scènes religieuses incompréhensibles pour le commun des mortels. Fini les anges descendant du ciel sur des nuages avec des ailes et des auréoles, fini les saintes Familles et les attributs symboliques trop évidents, références pour les seuls gens de lettres et les érudits. L’art doit être immé­diatement compréhensible et proche du peuple. Pour ce faire, l’artiste doit totalement bouleverser son registre iconographique et trouver d’autres solutions pour obtenir les mêmes effets. Ainsi naît le clair-obscur qui va donner à la lumière une dimension divine et christique, laquelle n’existait pas jusque-là. Les artistes installés en Hollande vont exceller dans ce mode de représentation et donner à travers les scènes de genre des exemples extraordinaires de ce qui peut être considéré comme une nouvelle sorte de représentation religieuse.

La collection exceptionnelle rassemblée par Ilone et George Kremer depuis plus de seize ans est à ce titre symbolique : comme si ce couple descendait directement de cette nouvelle catégorie de mar­chands collectionneurs du monde de la route des Indes. Tout comme leurs aînés, Ilone et George Kremer ont fait fortune dans le commerce international et vivent entre la Hollande, les États-Unis et l’Espagne. Mais ils restent profondément attachés à leur culture, celle de la Hollande, et sont surtout des collectionneurs passionnés, érudits, connaissant sans doute mieux leurs œuvres et les artistes hollandais que nombre de spécialistes et d’historiens d’art.

Ilone et George Kremer ont constitué une collection unique de maîtres hollandais. De Rembrandt à Franz Hals en passant par Pieter de Hooch, Gerrit Dou, Gerrit van Honthorst, les œuvres sont des pièces historiquement et artistiquement du plus haut intérêt. Accordant également une place impor­tante aux maîtres aujourd’hui moins connus, mais tout aussi essentiels à l’époque, Ilone et George Kremer nous font, pour notre plus grand plaisir, replonger dans cette époque passée, ce monde nouveau de marchands qui collectionnait et s’instaurait en classe dirigeante à l’égal des aristocraties du reste de l’Europe.

Grâce à un ensemble extraordinaire de cinquante-sept œuvres, les Kremer nous font voyager dans le temps au cœur de ce nouveau monde où le clair-obscur est l’aboutissement d’un parcours qui mon­tre, d’une part, les scènes de genre et les rapports sociaux entre les différents métiers au xviie siècle hollandais, d’autre part, comment la bourgeoisie détrône l’aristocratie dans le monde des amateurs d’art et des collectionneurs. L’exposition présente aussi au travers des attributs de cette bourgeoisie, des natures mortes ou des paysages parmi les plus remarquables et les plus représentatifs de l’Âge d’or hollandais.

Informations clés

Dates de l’exposition:

Du 27/10/2011 au 25/03/2012

100

Oeuvres exposées

150 000

Visiteurs

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec fermentum ornare leo ac accumsan. Proin ac orci eleifend tortor euismod elementum in et metus. Vestibulum id aliquam velit. Maecenas sit amet mauris quis purus lacinia mollis. Curabitur a felis pretium, pulvinar nulla malesuada, consectetur leo. Duis egestas eros sed posuere tempor. Fusce eget facilisis risus, sit amet tempus nunc. Ut condimentum mi leo, ut sodales sapien hendrerit aliquet. Nunc sed eros sit amet ligula tristique interdum nec eget dolor. Praesent elementum odio est, ut ultrices mauris fermentum ac. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Sed ullamcorper leo sit amet neque tempus pellentesque. Donec pretium turpis convallis sagittis posuere. Mauris elit enim, congue condimentum dolor nec, porttitor consectetur nulla. Nam et neque condimentum, faucibus dolor ornare, lacinia lectus. Pellentesque varius porttitor ullamcorper.

Aliquam vitae accumsan elit. Nunc fringilla aliquet enim a volutpat. Pellentesque a mauris erat. Nam eu lacinia mauris, vitae pretium mi. Vestibulum aliquet, erat vel ultricies sodales, nibh est rutrum quam, at pulvinar nisi lorem sed ipsum. Pellentesque eget velit augue. Mauris sed molestie nibh. Duis fringilla nibh mauris, elementum venenatis turpis posuere in. Fusce consectetur vehicula lobortis. Phasellus vel varius turpis. Phasellus vestibulum suscipit tellus, et ornare metus posuere ut. Sed et justo tortor. Etiam vestibulum massa et lacus blandit faucibus.

Morbi eu massa et erat fringilla ornare sollicitudin vitae est. Cras in feugiat augue. Maecenas nec euismod purus, eu lacinia justo. Vestibulum felis leo, rutrum sed tincidunt ut, mattis mattis sapien. Ut efficitur lobortis leo, et laoreet arcu dignissim nec. Pellentesque sed tortor quis velit ullamcorper lobortis sit amet eu magna. Etiam libero mauris, bibendum eu eros ultricies, auctor bibendum risus. Nam nec consequat est. Pellentesque quis erat quam. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus.

Aliquam vitae accumsan elit. Nunc fringilla aliquet enim a volutpat. Pellentesque a mauris erat.

Nom

Aliquam vitae accumsan elit. Nunc fringilla aliquet enim a volutpat. Pellentesque a mauris erat. Aliquam vitae accumsan elit. Nunc fringilla aliquet enim a volutpat. Pellentesque a mauris erat. Aliquam vitae accumsan elit. Nunc fringilla aliquet enim a volutpat. Pellentesque a mauris erat.

Nom 2

Aliquam vitae accumsan elit. Nunc fringilla aliquet enim a volutpat. Pellentesque a mauris erat. Aliquam vitae accumsan elit. Nunc fringilla aliquet enim a volutpat. Pellentesque a mauris erat. Aliquam vitae accumsan elit. Nunc fringilla aliquet enim a volutpat. Pellentesque a mauris erat. Aliquam vitae accumsan elit. Nunc fringilla aliquet enim a volutpat. Pellentesque a mauris erat.

Aliquam vitae accumsan elit. Nunc fringilla aliquet enim a volutpat. Pellentesque a mauris erat. Nam eu lacinia mauris, vitae pretium mi. Vestibulum aliquet, erat vel ultricies sodales, nibh est rutrum quam, at pulvinar nisi lorem sed ipsum. Pellentesque eget velit augue. Mauris sed molestie nibh. Duis fringilla nibh mauris, elementum venenatis turpis posuere in. Fusce consectetur vehicula lobortis. Phasellus vel varius turpis. Phasellus vestibulum suscipit tellus, et ornare metus posuere ut. Sed et justo tortor. Etiam vestibulum massa et lacus blandit faucibus.

Aliquam vitae accumsan elit. Nunc fringilla aliquet enim a volutpat. Pellentesque a mauris erat. Nam eu lacinia mauris, vitae pretium mi. Vestibulum aliquet, erat vel ultricies sodales, nibh est rutrum quam, at pulvinar nisi lorem sed ipsum. Pellentesque eget velit augue. Mauris sed molestie nibh. Duis fringilla nibh mauris, elementum venenatis turpis posuere in. Fusce consectetur vehicula lobortis. Phasellus vel varius turpis. Phasellus vestibulum suscipit tellus, et ornare metus posuere ut. Sed et justo tortor. Etiam vestibulum massa et lacus blandit faucibus.

Retrouvez plus d’articles de presse sur la revue de presse

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec fermentum ornare leo ac accumsan. Proin ac orci eleifend tortor euismod elementum in et metus. Vestibulum id aliquam velit. Maecenas sit amet mauris quis purus lacinia mollis. Curabitur a felis pretium, pulvinar nulla malesuada, consectetur leo. Duis egestas eros sed posuere tempor. Fusce eget facilisis risus, sit amet tempus nunc. Ut condimentum mi leo, ut sodales sapien hendrerit aliquet. Nunc sed eros sit amet ligula tristique interdum nec eget dolor. Praesent elementum odio est, ut ultrices mauris fermentum ac. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Sed ullamcorper leo sit amet neque tempus pellentesque. Donec pretium turpis convallis sagittis posuere. Mauris elit enim, congue condimentum dolor nec, porttitor consectetur nulla. Nam et neque condimentum, faucibus dolor ornare, lacinia lectus. Pellentesque varius porttitor ullamcorper.

Aliquam vitae accumsan elit. Nunc fringilla aliquet enim a volutpat. Pellentesque a mauris erat. Nam eu lacinia mauris, vitae pretium mi. Vestibulum aliquet, erat vel ultricies sodales, nibh est rutrum quam, at pulvinar nisi lorem sed ipsum. Pellentesque eget velit augue. Mauris sed molestie nibh. Duis fringilla nibh mauris, elementum venenatis turpis posuere in. Fusce consectetur vehicula lobortis. Phasellus vel varius turpis. Phasellus vestibulum suscipit tellus, et ornare metus posuere ut. Sed et justo tortor. Etiam vestibulum massa et lacus blandit faucibus.

Morbi eu massa et erat fringilla ornare sollicitudin vitae est. Cras in feugiat augue. Maecenas nec euismod purus, eu lacinia justo. Vestibulum felis leo, rutrum sed tincidunt ut, mattis mattis sapien. Ut efficitur lobortis leo, et laoreet arcu dignissim nec. Pellentesque sed tortor quis velit ullamcorper lobortis sit amet eu magna. Etiam libero mauris, bibendum eu eros ultricies, auctor bibendum risus. Nam nec consequat est. Pellentesque quis erat quam. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus.