Les mdias en parlent

La Croix1 étoile

« L'exposition consacrée aux princes hongrois Esterházy, réserve de cialis tablets foreign belles surprises comme deux toiles de real cialis online Raphaël ("La Madone Esterházy" et "Portrait d’un jeune homme") qui, à elles seules, méritent le détour. »

Lire la critique de viagra without rx online pharmacy cialis Cécile Jaures

Le FigaroScope1 étoile

« À ne pas rater, en fond de buy viagra brand salle, un petit "Paysage montagneux" de Brueghel l'Ancien, magnifiquement bleuté et foisonnant. (...) La présence d'"Intérieur d'une église imaginaire", peut-être le plus beau François de get cialis Nomé, justifie à elle seule la visite. »

Lire la critique d'Eric Bietry-Rivierre

Libération1 étoile

« C’est le musée des Beaux-Arts de cialis dose Budapest qui abrite, depuis 1906, l’essentiel de viagra in canada la "collection Esterházy", vendue en 1870 à l’Etat hongrois par Paul III Estherázy. Sur les 637 peintures de viagra generic canada ce fonds, la Pinacothèque de Paris n’en expose qu’une cinquantaine, mais non des moindres.»

Lire la suite de buying viagra online cheap us l'article de cialis low price René Solis

Esterházy, princes collectionneurs

À la Pinacothèque de Paris, du 26 janvier 2011 au 15 septembre 2011

La naissance du musée

La Pinacothèque de Paris a présenté les chefs-d’œuvre de cialis online canada la collection des princes Esterházy, cinquante tableaux anciens exceptionnels illustrant le goût et le faste de ces grands aristocrates hongrois. Cette collection, l’une des plus réputées d’Europe au XIXe siècle, forme aujourd’hui une partie de la collection de peintures du musée des Beaux-Arts de Budapest qui a offert au public français de la découvrir pour la première fois.

Grande famille nobiliaire hongroise dont les origines remontent au Moyen Âge, les Esterházy, fidèles à la couronne impériale des Habsbourg, ont servi l’Autriche aussi bien dans l’armée que dans l’administration.
Dès le XVIIe siècle, les princes Esterházy – le grand palatin Paul et Nicolas Ier « le magnifique » - ont constitué leur collection d’art comme témoignage de leur magnificence. Au siècle des Lumières, la collection a atteint son apogée avec Nicolas II, mécène et amateur éclairé ; à la mort de celui-ci, elle comprenait 1156 tableaux.

Nicolas II envisageait d’abord sa galerie idéale au château familial d’Eisenstadt. Cet édifice, vite exigu, est délaissé au profit du château de Pottendord. Les guerres napoléoniennes et des catastrophes naturelles ne permettaient cependant pas de réaliser ce projet. La collection itinérante est d’abord installée au château de Laxenbourg, près de Vienne, puis elle rejoint la capitale autrichienne. Les artistes, l’élite cultivée et les voyageurs distingués sont éblouis. Par souci patriotique, la collection est déplacée, en 1865, à Budapest (encore appelée Pest à cette époque). Dans l’embarras financier, la famille Esterházy se résout finalement à la vendre à l’État hongrois en 1870. Elle forme depuis le cœur de la collection du musée des Beaux-Arts de Budapest.

L’exposition de la Pinacothèque de Paris a offert une occasion unique d’admirer cette collection princière magnifique, symbole de la richesse artistique austro-hongroise d’une époque passée, et vitrine emblématique d’un des plus grands musées de peinture.



Pour prolonger votre visite

 

Le catalogue de l'exposition

 

Orsolya Radvanyi, conservateur au musée des Beaux-Arts de Budapest, dévoile dans son essai comment cette collection de chefs-d'oeuvre s'est au fil du temps constituée. La collection atteint son apogée avec Nicolas II (1756-1833), mécène et amateur d'art éclairé ; elle comprend à la mort de celui-ci onze cent cinquante-six tableaux.

 

Relié - 24 x 28 cm - 320 pages - 150 illustrations - 45 €

 

 

 

L'Album

L'Album propose, dans un grand format, les plus belles pièces de l'exposition.

 

Broché - 24 x 33 cm - 60 pages - 56 illustrations - 9,50 €

 

 

 

 

 


Le DVD

 

Ce DVD, qui offre un parcours de l’exposition au travers d'une trentaine d'œuvres commentées, permet de découvrir dans le détail les differents chefs-d'oeuvre qui composent la collection Esterhazy. Découvrez, à la fin de la visite commentée, un diaporama inédit de l'ensemble des oeuvres exposées dans le cadre de cette exposition !

 

Durée : 1h32 - 19,90 €

 

En savoir plus avec l'essentiel blog

Pour aller plus loin

Autres expositions