Les mdias en parlent

Télérama sortir1 étoile

« Très attendue, l'exposition répond à nos attentes : les pièces sont nombreuses et extraordinaires, qu’il s’agisse de cheap canadian viagra parures en or ou bien de generic cialis in india plus simples poteries anthropomorphes ; les textes riches d’explications ; la scénographie à la fois labyrinthique et minimaliste évoque bien des lieux de cialis quick shipment fouilles. »

Lire l'article dans son intégralité

Le JDD1 étoile

« Plus de viagra for cheap 250 objets précieux précolombiens sont exposés pour la première fois en France, à la Pinacothèque. Complexe et passionnant. Dans la semi-pénombre des salles d’exposition, l’éclat des couronnes en or, des pectoraux et des lourdes boucles d’oreilles, ressort et attire les regards comme un aimant. Au sous-sol, la momie intacte d’une femme accroupie dans une vitrine… Ces 253 pièces présentées depuis vendredi à la Pinacothèque, place de viagra price germany la Madeleine, sont des raretés." »

Lire la suite

Le Point1 étoile

« "L'or des Incas " se voit d'abord comme un épatant voyage au travers de buy cialis fedex shipping la cordillère des Andes, ne se contentant pas d'évoquer seulement la splendeur de levitra versus viagra l'Empire inca [...] La manifestation examine aussi l'art et l'histoire des différentes cultures qui se sont succédées dans le Pérou ancien. [...] L'exposition ne se contente pas de viagra online generic vouloir éblouir par la profusion d'or, elle veut démontrer la virtuosité des créateurs dans toutes sortes de canadian viagra 50mg techniques. »

Lire l'article dans son intégralité

L'Or des Incas

À la Pinacothèque de canada meds viagra Paris, du 10 septembre 2010 au 06 février 2011

L'Or des Incas. Origines et mystères

Les Incas ont dominé les Andes durant un siècle (1400-1533). Lorsqu’ils s’installent dans la région de levitra vs cialis Cuzco au XIIIe siècle, dix civilisations s’y sont déjà succédées. Les Incas sont donc les héritiers de cialis mail order usa traditions sophistiquées élaborées pendant plus de 3000 ans.

Considéré comme la « sueur » du soleil, divinité suprême du panthéon animiste inca, l’or est étroitement associé au rituel religieux. L’empereur inca étant l’incarnation humaine du soleil, l’or est également central dans la représentation du pouvoir. C’est un outil de différenciation sociale pour l’élite et un élément indispensable du trousseau funéraire du défunt. Il se décline en une grande variété d’objets, tous présents dans l’exposition : couronne, diadème, boucles d’oreilles, ornement nasal, épingle, vaisselle rituelle, pectoral, collier, figurine ou ornement.

Le travail de l’argent, métal associé à la divinité lunaire, est également très répandu dans les Andes et des œuvres de grande qualité sont exposés à travers deux cent cinquante-trois œuvres émanant des plus prestigieux musées péruviens.

Cette exposition a été réalisée en association avec Artematica et la Fondazione Brescia Musei.

Exposition en partenariat avec Fnac, France Info, LCI, Média Transports, Paris Match



Pour prolonger votre visite

 

 

Le catalogue de l'exposition

L’ouvrage présente des oeuvres d'arts et de métal, des scultupres en bois, des objets en terre cuite et des textiles qui expriment la grandeur de l'ancien Pérou. Signés par les plus grands spécialistes, les textes nous éclairent sur trois mille ans de cultures préhispaniques et leur relation si particulière avec l'or.


Relié - 24 x 28 cm - 364 pages - 45 €

 

 


L'Album
L'Album propose, dans un grand format, les plus belles pièces de l'exposition.
Broché - 23,8 x 32 cm - 60 pages - 9,50 €










Le DVD

Ce DVD, qui offre un parcours de l’exposition au travers de 45 œuvres commentées, permet de découvrir dans le détail les differents objets réalisés par les cultures préhispaniques.

 

Durée : 1h20 - 19,90 €