Arts Programme1 étoile

La scénographie est plutôt sobre, soutenue par une lumière crépusculaire essentiellement dirigée sur les oeuvres, ce qui lui prête une dimension d'immense intérieur flamand dans lequel se seraient attardés quelques illustres trésors au coeur de huit salles.

Le Figaro1 étoile

La peinture hollandaise en état de grâce. (...) Vermeer est donc là, évoqué par ce seul mais inépuisable chef-d'œuvre. Sa lettre, Gerard ter Borch semble l'avoir ouverte. Dans sa toile accrochée non loin, il l'a fait lire à sa sœur, habillée en paysanne. Celle-ci se tourne, rêveuse, elle aussi mysté­rieuse, dans la pénombre de l'arrière-plan. Plus loin, ­Rembrandt se fait moins rare mais pareillement précieux. Voici son renversant clair-obscur du Reniement de saint Pierre et son auguste et mélancolique Oriental. Un des plus beaux turbans jamais peints.

Lire l'article

La boite à sorties1 étoile

Étirée sur deux étages, l’exposition « l’âge d’or hollandais » est un des moments forts de cette rentrée 2009.

Lire le commentaire

Télérama1 étoile

TTT Huit sections (natures mortes, ville, campagne, religion, vie quotidienne, etc.) déclinent la richesse de la période. Côté chefs-d'oeuvre, cinq Rembrandt (dont un beau portrait de son fils Titus, habillé en moine, 1660) et un Vermeer (La Lettre d'amour, 1669-1670) répondent à l'appel. Magnifiques, évidemment, ce qui n'empêchera pas de s'attarder aussi sur un beau bénédicité (Vieille Femme en prière, 1650-1660), de Nicolas Maes, ou sur une Scène d'intérieur avec une mère épouillant son enfant (1658-60), de Pieter De Hooch, plus prosaïque, avec l'enfant agenouillée dans les jupes de sa mère, qui respire l'harmonie et la paix.

Lire le commentaire

BeauxArts magazine1 étoile

Plus de 90 tableaux, dessins et aquarelles sont exposés à la Pinacothèque, en partenariat avec le Rijksmuseum, pour célébrer le XVII' siècle hollandais et l’incroyable innovation picturale de cet « âge d’or ». Les scènes de genre de Pieter De Hooch, les portraits de Frans Hals ou les paysages de Jacob Van Ruysdael, parmi beaucoup d’autres, viennent ainsi témoigner de la diversité et de l'énergie artistique de l 'époque...

Lire le commentaire

PlanèteCampus.com1 étoile

Pouvoir contempler les œuvres des plus grands maîtres flamands de l’âge d’or est un réel privilège. Les œuvres montrées à la Pinacothèque n’étaient pas destinées à être montrées ailleurs qu’au Rijksmuseum. Une fois la rénovation de ce dernier terminée, elles ne quitteront d’ailleurs plus ce musée. Pas d’hésitation possible donc!

L'Âge d'Or hollandais



Pour prolonger votre visite :

 

 

Le catalogue de l'exposition


L’ouvrage présente l’ensemble des œuvres exposées et fait pénétrer le lecteur au coeur de la création de l'Age d'or hollandais du dix-septième siècle.

Relié - 28 x 24 cm - 304 pages - 45€ - Découvrez les premières pages









L'Album de l'exposition

L'Album propose dans un grand format les plus beaux tableaux de l'exposition.

 

Broché - 23,8 x 32 cm - 64 pages - 9,50€

 

 

Le DVD


Ce DVD offre un parcours de l’exposition avec 45 œuvres commentées, permettant de découvrir dans le détail, les techniques, les symboles et les discours des maîtres de l'Age d'or hollandais.

 

HD - Durée : 1h21 - 19,90 € - Découvrez un extrait du DVD







En savoir plus avec l'essentiel blog

Pour aller plus loin