Les mdias en parlent

"Paris est à vous", BFM Business1 étoile

Marc Restellini présente les expositions "L'Art nouveau" et "Tamara de Lempicka" dans l'émission "Paris est à vous" sur BFM Business.

Visionnez l'émission

Exponaute.com1 étoile

« La Pinacothèque de Paris accueille, du 18 avril au 8 septembre 2013, une exposition en deux volets qui met en lumière l’évolution esthétique qui s’est jouée, en France et à l’étranger, entre les années 1895 et 1935. »

Lisez l'article

Evous1 étoile

« L’Art nouveau, dont on peut considérer que le romantisme servit de terreau, entrait en rupture avec le classicisme et exprimait déjà une défiance contre le développement trop rapide de l’industrie. »

Lisez l'article

Froggy's delight.com1 étoile

« Avec l'exposition "L'Art nouveau - la Révolution décorative", la Pinacothèque de Paris propose un panorama de l'Art nouveau entant que nouveau style français en matière d'arts décoratifs et d'arts graphiques. »

Lisez l'article

Télématin, France 21 étoile

Le reportage de Télématin diffusé le 3 mai 2013 sur les expositions Art nouveau , la révolution décorative et Tamara de Lempicka, la reine de l'Art déco.

Visionnez l'émission

L' Art nouveau

À la Pinacothèque de Paris, du 18 avril 2013 au 08 septembre 2013

La révolution décorative

Les deux expositions présentées simultanément sur les deux sites de la Pinacothèque, permettent aux visiteurs de découvrir la première rétrospective de l'Art nouveau français et son évolution en mouvement Art déco par l'intermédiaire d'une de ses icônes, Tamara de Lempicka.

En réaction au classicisme, l'Art nouveau n'impose aucune obligation à l'artiste. Conçu comme l'art de la liberté, il se dégage des convenances qui entravaient jusque-là la création. Les formes codifiées qui sont la caractéristique de l'académisme volent en éclats comme pour faire de l'Art nouveau un art transgressif au cœur duquel l'érotisme devient une donnée incontournable.

Conçu comme un art total, l'Art nouveau est partout, il est aussi bien peinture que mobilier, bijou, architecture et verrerie, référence à la nature, à la femme, aux plantes : l'interpénétration de tout en tout pourvu qu'elle chasse l'austérité et les règles.

Les grands noms de l'Art nouveau sont parmi les plus célèbres du tournant du xixe au xxe siècle. Ce sont Gallé, Daum, Mucha, Majorelle, Horta, Van de Velde, Gaudí, Guimard, Lalique, Grasset, Steinlein, Ruskin, Klimt ou Bugatti. Ils bouleversent les schémas de la vie et transforment son esthétique pour la rendre agréable et décorative.

L'Art nouveau est à son apogée de 1890 à 1905. Il devient rapidement le support d'une production foisonnante qui triomphe à partir de l'Exposition universelle de 1900 et que commencent à dénoncer les « inventeurs » du mouvement. Qualifiant avec mépris l'Art nouveau de style « nouille » ou « ténia », ses opposants suggèrent une idée de mollesse dans les images strictement ornementales et décoratives qu'il voulait imposer.

Juste avant la Première Guerre mondiale, ces critiques conduisent finalement à une évolution de l'Art nouveau vers un style nettement moins sophistiqué. Il s'affaiblit au point de devenir plus géométrique et laisse rapidement place à l'Art déco, qui prend la relève à partir de 1920. Totalement dénigré pendant plus de dix ans, c'est finalement les surréalistes qui œuvreront pour la réhabilitation de l'Art nouveau à partir des années 1930.

L'exposition que nous présentons aujourd'hui est la première rétrospective de l'Art nouveau français à Paris depuis 1960. Véritable événement, elle présente plus de deux cents objets qui, dans tous les domaines de la vie et des arts, ont bouleversé l'esthétique et la pensée culturelle de la planète qui vivait alors au son du classicisme et de l'académisme depuis plus de trois siècles. Cette exposition se concentre sur les fondateurs de ce mouvement et sur ses principaux créateurs, évoquant de façon exhaustive le meilleur de leur production, à l'exception de l'architecture.

Merci à Paul Greenhalgh, spécialiste mondial de l'Art nouveau et directeur du Sainsbury Centre for Visual Arts de l'université de Norwich, qui a accepté d'apporter toute son expertise à ce projet en tant que commissaire. Merci également à Mme Gretha Arwas, femme de M. Victor Arwas, grand collectionneur et auteur spécialiste de l'Art nouveau, ainsi qu'à M. Robert Zehil et Mme Mucha qui, par leur participation généreuse, ont rendu possible cette exposition.



Cette exposition a été réalisée en collaboration avec

Les lampes Art nouveau sont allumées tous les jours de 16h à 18h, 
exceptés mercredi et vendredi de 18h30 à 20h30.

Pour les plus jeunes, un jeu de piste est à votre disposition à l'accueil de la Pinacothèque 1 et en téléchargement ici >

Pour découvrir les expositions autrement, les petits questionnaires créés par notre médiatrice culturelle Julie, sont disponibles gratuitement aux accueils de la Pinacothèque 1 et de la Pinacothèque 2.
Si vous avez envie d'en découvrir d'avantage, venez participer à ses visites commentées >.


- Les tarifs -


  • Le billet couplé L'Art nouveau + Tamara de Lempicka

(en vente jusqu'à 16h, les mercredis et vendredis jusqu'à 18h)
Les deux expositions temporaires : L'Art nouveau, la révolution décorative + Tamara de Lempicka, la reine de l'Art déco


Plein tarif 18 €
Tarif réduit* 15 €
Évitez la file d'attente ! Achetez votre billet en ligne >

Plein tarif internet 19,50 €
Tarif réduit* internet 16,50 €



  • Le billet couplé L'Art nouveau + Tamara de Lempicka + Les Collections

(en vente jusqu'à 16h, les mercredis et vendredis jusqu'à 18h)
Les deux expositions temporaires : L'Art nouveau, la révolution décorative + Tamara de Lempicka, la reine de l'Art déco + Les Collections

Plein tarif 22 €
Tarif réduit* 18 €
Évitez la file d'attente ! Achetez votre billet en ligne >

Plein tarif internet 23,50 €
Tarif réduit* internet 19,50 €


 

  • Le billet simple 1 exposition temporaire

Plein tarif 12 €
Tarif réduit* 10
Évitez la file d'attente ! Achetez votre billet en ligne >
Plein tarif internet 13,50 €
Tarif réduit* internet 11,50 €

 

  • Le billet simple Les Collections

Plein tarif 8
Tarif réduit* 6
Évitez la file d'attente ! Achetez votre billet en ligne >
Plein tarif internet 9,50 €
Tarif réduit* internet 7,50 €

 

 

  • Le billet jumelé 1 exposition temporaire + Les Collections

Plein tarif 18 €
Tarif réduit* 15
Vendu uniquement en caisse

 

  • Le Pinacopass

Abonnement annuel 60

Découvrir le Pinacopass ? >

 

 

  • Le partenariat Pinacothèque de Paris & Château de Versailles

Une exposition au choix + Les Collections & Passeport Haute Saison (avril – octobre) 35 €
Une exposition au choix + Les Collections & Passeport Basse Saison (novembre – mars) 28 €

 


En savoir plus sur les tarifs ? >

* Tarif réduit (sur présentation d'un justificatif) : de 12 à 25 ans, étudiants, demandeurs d'emploi (justificatif daté de moins d'un an), Maison des artistes, guides et conférenciers, accompagnateur Pinacopass.
Gratuité (sur présentation d'un justificatif) : moins de 12 ans, carte d'invalidité, accompagnateur personne invalide (si précisé sur la carte d'invalidité), RSA et ASS
(justificatifs daté de moins d'un an), ASPA, guides conférenciers et professeurs ayant une réservation de groupe, journalistes (sur réservation auprès de notre service presse), ICOM.



 

Accès >
Pinacothèque 1

28, place de la Madeleine
75008 Paris

01 42 68 02 01


Ouverture tous les jours
De 10h30 à 18h30
Fermeture de la billetterie à 17h45

Le 1er mai, le 14 juillet, le 25 décembre et le 1er janvier
Ouverture de 14h à 18h30
Fermeture de la billetterie à 17h45

Nocturnes

Tous les mercredis et les vendredis jusqu’à 21h
Fermeture de la billetterie à 20h15


Pour éviter l'affluence du week-end, préférez les nocturnes les mercredis et vendredis jusqu'à 21h.


Autres expositions